Grève des services locaux de solidarité de l’Isère

mardi 18 juin 2019
par  Fédération Sud CT

Les personnels des services locaux de solidarité du département de l’Isère en grève le 21 juin pour dénoncer : la dégradation de leurs conditions de travail et service low cost pour les publics !

RASSEMBLEMENT DEVANT L’HÔTEL DU DÉPARTEMENT RUE FANTIN LATOUR À PARTIR DE 8H30.

Mission prioritaire, l’Action Sociale emploie la majorité du personnel du Département. Les agent-e-s administratifs et médico-sociaux des S.L.S. sont aujourd’hui en souffrance : coupes budgétaires, non reconnaissance du travail effectué, dévoiement des métiers, management autoritaire et brutal, non remplacement des absent-e-s engendrant surcharge de travail, perte de sens quant aux missions… Épuisement professionnel d’un côté, insatisfaction des publics de l’autre !

Nous, professionnel-le-s de Polyvalence de Secteur, de l’Aide Sociale à l’Enfance et de la Protection Maternelle Infantile, mobilisé-e-s pour défendre nos conditions de travail et la qualité du service rendu aux publics, exigeons :

  • des créations de postes en Polyvalence de Secteur conformément aux engagements des élu-e-s de la majorité : 1ETP =123 ménages accompagnés,
  • un service de remplacement aux effectifs renforcés et aux missions élargies,
  • une politique D.R.H. plus réactive et efficiente pour remplacer les absences et recruter,
  • d’autres réponses que vigiles et réductions d’horaires d’ouverture au public pour résoudre nos difficultés au travail,
  • de nous retrouver régulièrement entre agent-e-s médico-psycho-sociaux du territoire, hors présence des cadres, pour échanger sur nos organisations, pratiques et outils,
  • le rejet d’un management territorial autoritaire et brutal nous réduisant à de simples exécutants dont l’expertise professionnelle n’est appréciée qu’au travers de données quantitatives et statistiques,
  • à l’A.S.E., la réouverture des places supprimées en établissements et une augmentation du nombre de famille d’accueil, une baisse significative du nombre de suivis par ETP, l’ouverture de services éducatifs qui ne soient pas saturés dès leur création comme celui de l’« aide à domicile » départementale,
  • des chefs de service davantage présents sur le terrain auprès de leurs équipes,
  • en P.M.I., le recentrage des missions des agent-e-s sur la prévention primaire, le remplacement des médecins… en commençant par publier les postes !
  • pour les secrétaires, des moyens humains et matériels supplémentaires pour améliorer les conditions d’accueil (stop au standard saturé, aux locaux inadaptés, au manque de confidentialité, au cumul incessant de nouvelles tâches…). La mise en place d’une formation pour les nouveaux agents recrutés pour qu’elle ne repose pas sur leurs collègues en place déjà surchargé-es.
  • un réinvestissement financier dans l’Action Sociale notamment en faveur de la Cohésion Sociale et de la Protection de l’Enfance amputés de 11 millions d’euros

    POUR S’IMPOSER ET ÊTRE ENTENDUS, AMENEZ DE QUOI FAIRE DU BRUIT

GRAND RASSEMBLEMENT VENDREDI 21 JUIN 2019 À 8H30 DEVANT L’HÔTEL DU DÉPARTEMENT DE L’ISÈRE

RUE FANTIN LATOUR à GRENOBLE

Des agents des S.L.S. du TAG soutenus par



Documents joints

PDF - 284 ko

Annonces

Préavis de grève nationaux journaliers en septembre agissons !

EN SEPTEMBRE AGISSONS !

Le gouvernement MACRON-PHILIPPE n’entend ni les colères ni les souffrances que sa politique génère pour des millions d’habitant.es. Qu’il s’agisse des fins de mois difficiles, du dérèglement climatique, de la destruction des services publics (fermetures d’hôpitaux, de classes, de bureaux de poste, de gares…), de leur abandon en milieu rural ou dans les quartiers précarisés ou de leur vente aux intérêts privés (SNCF, Eau, Gares, Autoroutes, Poste, Aéroports de Toulouse ou de Paris…), de la précarisation des travailleurs-euses, de la destruction à petit feu de notre système de santé ou de notre système de retraites.

Lire la suite...

Préavis de grève nationaux journaliers du 1er au 30 septembre 2019

Parce que la Fonction publique est garante de l’intérêt général au service de la cohésion sociale, parce que les moyens existent pour mettre en œuvre des orientations de progrès social pour toutes et tous, le syndicat SUD Collectivité Territoriales, constatant que nos positions ne sont pas entendues et que nos propositions ne sont pas prises en compte, appelle toutes et tous les agent.e.s de la Fonction Publique Territoriale à des journées de mobilisation

Téléchargez les préavis ici