Aéroports de Paris : tout le monde déteste les privatisations

lundi 1er juillet 2019
par  Fédération Sud CT

Référendum Aéoroports de Paris

Aéroports de Paris : tout le monde déteste les privatisations

Après le scandale de la privatisation des autoroutes, celles des aéroports de Toulouse, Lyon et Nice, la majorité LREM d’Emmanuel Macron a voté la concession aux intérêts du privé des Aéroports de Paris, précédant les privatisations de la Française des Jeux, ENGIE ou les barrages hydroélectriques… et celles de nos services publics territoriaux. Dans ces entreprises largement bénéficiaires, qui contribuent au financement des services publics, le passage au privé… c’est avant tout la privatisation des bénéfices au profit de quelques un.es.

Parce que les expériences récentes l’ont montré, la privatisation des Aéroports De Paris sera en plus synonyme de dégradation des conditions de travail des salarié.es, d’augmentation du nombre de vols et de dégradation des conditions de vie des riverains mais aussi, et surtout, d’un accroissement important de la pollution générée. Ils sacrifient les questions environnementales aux intérêts des multinationales. Dans le contexte de réchauffement climatique, des pics de pollution qui se succèdent, des épisodes de canicule qui s’intensifient, il est urgent de stopper cette machine infernale.

La privatisation des aéroports : grande braderie des bijoux de famille.


L’activité des aéroports ne relève pas d’un quelconque intérêt national comme voudraient nous le faire croire certain.es opposant.es d’un jour, mais bien d’un intérêt social et environnemental inaliénable.
Comme elle le fait contre la réforme de la fonction publique actuellement en discussion, la fédération SUD Collectivités Territoriales veut contribuer à stopper la politique libérale de Macron, à mettre un frein à la vague de privatisation qui brade les biens publics aux profits de grands groupes privés et de leurs actionnaires, au détriment de l’intérêt général.
La campagne de pétition pour engager le Référendum d’initiative partagée (RIP) est un enjeu majeur.
Pour défendre des services publics accessibles à toutes et tous, les salarié.es et l’environnement, la Fédération SUD Collectivités Territoriales entend mettre toute ces forces dans cette bataille pour récolter les 4,7 millions de signatures nécessaires.

Nous invitons tou.tes les agent.es de la fonction publique, tout.es les salarié.es et tout.es les citoyen.nes à signer la pétition pour engager un référendum d’initiative partagée.


https://www.referendum.interieur.gouv.fr/soutien/

Aéroports de Paris : tout le monde déteste les privatisations

Agenda

<<

2020

 

<<

Janvier

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112

Annonces

Dossier spécial retraite

Rien n’est joué, nous exigeons le retrait !

Quoi qu’en disent les médias, les dernières mobilisations ont été trés importantes, que ce soient les taux de grévistes, dans les manifestations, dans les initiatives locales de convivialité, d’information et de blocage. Malgré la propagande du gouverne-ment, et des médias à sa botte, la population reste très majoritairement opposée à cette réforme des retraites par point.Retour ligne automatique
En effet, tout le monde l’a bien compris, cette réforme vise à nous faire travailler plus longtemps, à gagner moins, à amener celles et ceux qui le pourront à se payer des assurances privées (Black Rock...), à casser les solidarités entre les générations. L’exemple suédois, où cette réforme a été appliquée, est très éclairant avec des baisses de pensions importantes.
Lire le tract

Grève et mobilisation les 9, 10 et 11 janvier

organisons des journées mortes dans les mairies, départements, régions
Lire le tract

Caisses de grève

Notre premier moyen de gagner, c’est la lutte, c’est rejoindre les secteurs en grève reconductible, se mettre en grève !
Pour autant, des camarades ne peuvent faire grève, parce qu’ayant le statut d’indépendant-es, retraité-es, sans emplois...
Pour ceux et celles dans ce cas et qui veulent et peuvent soutenir la lutte par cet autre moyen, voici les infos de caisses de grèves et pot de soutien des syndicats de Solidaires.
Ces informations seront mises à jour régulièrement.
Sur le site de SOLIDAIRES

PLUTÔT UN MOIS DE GALÈRE QUE DES ANNÉES DE MISÈRE !!

Alors que les retraites des territoriaux sont déjà parmi les plus faibles (1174 euros brut en moyenne, source DGFIP), le projet Macron-Delevoye va les faire plonger encore davantage !
Avec la réforme, la retraite moyenne sera de 1000 euros
Le minimum vieillesse pour toutes et tous, c’est ça le système universel ?

Pour éviter la pauvreté demain, la grève aujourd’hui !
Lire la suite

Communiqué de SUD Collectivités territoriale suite à la grève générale du 5 décembre :

NI AMENDABLE, NI NEGOCIABLE RETRAIT DU PROJET DE REFORME DES RETRAITES

Cette journée de grève générale du 5 décembre, sans précédent depuis plusieurs années, a réuni plus d’1 million 400 000 manifestant.es.
Dès aujourd’hui, plusieurs secteurs du public et du privé (SNCF, Éducation, RATP...) ont voté dans leurs AG la reconduction de la grève.
Dans plusieurs collectivités, des services sont en grève reconductible comme à Marseille ou Toulouse.

Le gouvernement ne peut plus ignorer l’ampleur de cette mobilisation qui marque le refus total de cette contre-réforme des retraites qui ne peut-être ni amendée ni négociée.
Mais cette journée du 5 n’est qu’une première étape. Seule une forte mobilisation fera reculer Emmanuel Macron et son gouvernement.
La fédération SUD CT appelle les agent.es territoriaux à rejoindre massivement le mouvement de grève reconductible impulsé par les cheminots, la RATP, l’Éducation, les raffineries...

Pour organiser la grève dans nos lieux de travail nous appelons à organiser des as- semblées générales unitaires avec la CGT FO la FSU.
Nous appelons tous les secteurs à converger et à amplifier les manifestations du 10 décembre pour exiger le retrait pur et simple du projet d’une retraite par point.

Le 6 décembre 2019
Téléchargez le communiqué

Préavis de grève journalier du 1er au 31 janvier

Sous un prétexte de simplification, le gouvernement tente de mettre en place la réforme des retraites avec un système à points. En fait, il a pour objectif de nous faire travailler plus longtemps et de diminuer le montant des pensions. Notre système de retraite actuel doit être amélioré. Ce qui signifie : gagner de nos nouveaux droits. C’est la question de la répartition des richesses qui est centrale, à l’heure où les distributions de dividendes et les exonérations de cotisations sociales battent des records.
Retrouvez l’ensemble de nos prévis de grève pour la période du 1er au 31 janvier en cliquant ici

Comprendre la réforme des retraites en 7 Minutes - notre vidéo

Retraites : arnaque et double peine !

Avec Annie et Karim voyez comment nos retraites ET nos salaires vont baisser !

Retraites : La situation des femmes va s’aggraver !

Dossier "retraites" de la fédération SUD CT - affiches, tracts, etc.

Voir aussi le dossier de SOLIDAIRES