SUD CT 93 Saint Denis : conditions de travail, préavis de grève

samedi 25 novembre 2017
par  Fédération Sud CT

Préavis de grève reconductible à compter du jeudi 30 novembre 2017 couvrant l’ensemble des personnels précaires et titulaires de la maison du petit enfant « Le petit prince » afin d’être reçus dans les plus brefs délais avec les collègues en délégation

A l’attention de Monsieur Russier,
Maire de Saint-Denis,
Monsieur le Maire de Saint-Denis,

Par la présente, SUD CT 93 Mairie de Saint-Denis dépose un préavis de grève reconductible à compter du jeudi 30 novembre 2017 à 00h01 couvrant l’ensemble des collègues titulaires et non titulaires (stagiaires compris), de droit public comme de droit privé de la maison du petit enfant Le petit prince.

Ce préavis porte les revendications locales suivantes :

• L’arrêt de pratiques managériales violentes qui fragilisent psychiquement l’équipe et les individus qui la composent
• Le maintien des postes actuels et des agents qui les occupent pour stabiliser l’équipe pour le bien des enfants, des collègues et des parents (une pétition syndicale en leur direction est d’ailleurs envisagée).
• Le remplacement systématique et continu des deux cuisiniers dès lors qu’il/elles sont absent-e-s.
• Le remplacement de tous les congés maternité.
• L’arrêt d’injonction illégales qui mettent en danger l’intégrité physique d’une agente alors même que la médecine préventive a fait des préconisations précises à ce sujet.
• L’arrêt des pressions et des procédures intimidantes (voir explications ci-dessous).
• Le maintien en poste de l’auxiliaire supplémentaire qui a été recrutée suite à la grève de 2016 dans les crèches et qui est actuellement menacée puisque la direction a formulé à l’agent qu’elle devait partir au 2 janvier 2018 de l’équipe, ce qui a pour résultat de fragiliser grandement la section des « enfants moyens », car sur 5 postes, il n’y en a que 3 actuellement occupés, et avec ce départ c’est le turn-over qui est organisé au détriment des enfants, du service public de qualité et de l’agent qui s’est intégrée à l’équipe.

Contexte du préavis :

Nous avons été interpelés par des collègues de la Maison du Petit Enfant « Le petit Prince » qui sont en grande souffrance psychique. En effet, plusieurs dysfonctionnements nous font penser que la direction souhaite éclater l’équipe et lui mettre une pression certaine. Ainsi, suite à quelques tensions dans le service, une enquête administrative a été réalisée durant laquelle les collègues ont toutes été interrogées individuellement, aucun cadre collectif n’ayant été mis en place. On a alors demandé à des agents d’avoir des pratiques de dénonciation en opposant les collègues les un-e-s aux autres. Suite à cette enquête, la direction devait convoquer deux agentes pour le jeudi 30 novembre de manière autoritaire et intimidante, puis suite au débrayage des collègues, c’est finalement toute l’équipe qui est convoquée à cette date de manière toute aussi intimidante.

En général, lorsqu’on identifie des tensions dans un service, la logique du service public efficient consiste à réunir le collectif de travail afin de faire une réunion de régulation pour appréhender le conflit et permettre le dialogue entre agent, comme ce fut le cas lors dans le service social où l’intervention du médecin de prévention et de la psychologue du travail avait permis aux agents de mettre des mots sur les problématiques et les non-dits dans une atmosphère de bienveillance. Le servive social ne s’en est porté que mieux ensuite, en faveur des collègues comme des publics.

Veuillez agréer, monsieur le Maire de Saint-Denis, nos salutations distinguées et motivées,


Documents joints

SUD CT 93 : preavis Petit Prince

Agenda

<<

2020

 

<<

Janvier

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112

Annonces

Dossier spécial retraite

Rien n’est joué, nous exigeons le retrait !

Quoi qu’en disent les médias, les dernières mobilisations ont été trés importantes, que ce soient les taux de grévistes, dans les manifestations, dans les initiatives locales de convivialité, d’information et de blocage. Malgré la propagande du gouverne-ment, et des médias à sa botte, la population reste très majoritairement opposée à cette réforme des retraites par point.Retour ligne automatique
En effet, tout le monde l’a bien compris, cette réforme vise à nous faire travailler plus longtemps, à gagner moins, à amener celles et ceux qui le pourront à se payer des assurances privées (Black Rock...), à casser les solidarités entre les générations. L’exemple suédois, où cette réforme a été appliquée, est très éclairant avec des baisses de pensions importantes.
Lire le tract

Grève et mobilisation les 9, 10 et 11 janvier

organisons des journées mortes dans les mairies, départements, régions
Lire le tract

Caisses de grève

Notre premier moyen de gagner, c’est la lutte, c’est rejoindre les secteurs en grève reconductible, se mettre en grève !
Pour autant, des camarades ne peuvent faire grève, parce qu’ayant le statut d’indépendant-es, retraité-es, sans emplois...
Pour ceux et celles dans ce cas et qui veulent et peuvent soutenir la lutte par cet autre moyen, voici les infos de caisses de grèves et pot de soutien des syndicats de Solidaires.
Ces informations seront mises à jour régulièrement.
Sur le site de SOLIDAIRES

PLUTÔT UN MOIS DE GALÈRE QUE DES ANNÉES DE MISÈRE !!

Alors que les retraites des territoriaux sont déjà parmi les plus faibles (1174 euros brut en moyenne, source DGFIP), le projet Macron-Delevoye va les faire plonger encore davantage !
Avec la réforme, la retraite moyenne sera de 1000 euros
Le minimum vieillesse pour toutes et tous, c’est ça le système universel ?

Pour éviter la pauvreté demain, la grève aujourd’hui !
Lire la suite

Communiqué de SUD Collectivités territoriale suite à la grève générale du 5 décembre :

NI AMENDABLE, NI NEGOCIABLE RETRAIT DU PROJET DE REFORME DES RETRAITES

Cette journée de grève générale du 5 décembre, sans précédent depuis plusieurs années, a réuni plus d’1 million 400 000 manifestant.es.
Dès aujourd’hui, plusieurs secteurs du public et du privé (SNCF, Éducation, RATP...) ont voté dans leurs AG la reconduction de la grève.
Dans plusieurs collectivités, des services sont en grève reconductible comme à Marseille ou Toulouse.

Le gouvernement ne peut plus ignorer l’ampleur de cette mobilisation qui marque le refus total de cette contre-réforme des retraites qui ne peut-être ni amendée ni négociée.
Mais cette journée du 5 n’est qu’une première étape. Seule une forte mobilisation fera reculer Emmanuel Macron et son gouvernement.
La fédération SUD CT appelle les agent.es territoriaux à rejoindre massivement le mouvement de grève reconductible impulsé par les cheminots, la RATP, l’Éducation, les raffineries...

Pour organiser la grève dans nos lieux de travail nous appelons à organiser des as- semblées générales unitaires avec la CGT FO la FSU.
Nous appelons tous les secteurs à converger et à amplifier les manifestations du 10 décembre pour exiger le retrait pur et simple du projet d’une retraite par point.

Le 6 décembre 2019
Téléchargez le communiqué

Préavis de grève journalier du 1er au 31 janvier

Sous un prétexte de simplification, le gouvernement tente de mettre en place la réforme des retraites avec un système à points. En fait, il a pour objectif de nous faire travailler plus longtemps et de diminuer le montant des pensions. Notre système de retraite actuel doit être amélioré. Ce qui signifie : gagner de nos nouveaux droits. C’est la question de la répartition des richesses qui est centrale, à l’heure où les distributions de dividendes et les exonérations de cotisations sociales battent des records.
Retrouvez l’ensemble de nos prévis de grève pour la période du 1er au 31 janvier en cliquant ici

Comprendre la réforme des retraites en 7 Minutes - notre vidéo

Retraites : arnaque et double peine !

Avec Annie et Karim voyez comment nos retraites ET nos salaires vont baisser !

Retraites : La situation des femmes va s’aggraver !

Dossier "retraites" de la fédération SUD CT - affiches, tracts, etc.

Voir aussi le dossier de SOLIDAIRES