SUD CT 29 : Redéploiements : La coupe est pleine !

vendredi 2 avril 2021
par  Fédération Sud CT

Voilà plus d’un an que la crise sanitaire dure et SUD CT ne peut que mesurer l’écart grandissant entre d’un côté, des sollicitations du personnel dans l’exercice de ses missions toujours plus fortes et de l’autre, un environnement professionnel qui oscille entre absence de reconnaissance et reculs sociaux.

Ainsi, sur le plan des carrières, le passage des ratios d’avancement de grade de 50 % à 100 % a été refusé. Au niveau statutaire, le recrutement de contractuel·les en lieu et place de titulaires torpillent au fil du temps le statut de fonctionnaire.

L’augmentation de 30 € brut, promise dans le cadre de la réforme du régime indemnitaire (RIFSEEP), ne compensera pas les 26 € net perdus entre 2017 et 2019 (cf. bilan social 2019 de Brest métropole). Et le passage aux 1607 h du temps de travail annualisé va obliger chacun·e à travailler 60 h de plus par an sans aucune compensation.

C’est dans ce contexte que de nouveaux redéploiements sont demandés par notre tutelle, non plus sur la base du volontariat, mais de la "réquisition".

Pour SUD CT, ces réquisitions posent de nombreux problèmes :

  • Les redéploiements demandent parfois aux agent·es d’adapter leur emploi du temps personnel au nouveau poste ;
  • Les redéploiements se font quelquefois dans des conditions déplorables : manque d’information ou information de dernière minute, couac dans les missions, pas d’accompagnement au moment de la prise de poste... ;
  • Mobiliser du personnel dont les services sont ouverts, nécessite pour les collègues restant·es un redoublement d’efforts pour maintenir un service public de qualité, comme dans les médiathèques ;
  • Réquisitionner sans cesse de nouveaux agent.es demande aux équipes accueillantes un surcroit de travail continu pour informer et présenter les missions aux agent·es accueilli·es ;
  • Dans les écoles, les parents d’élèves sont-ils informés du profil des agent.es qui garderont leurs enfants ? ;  Dans les EHPAD, les résident.es et leur famille le sont-ils également ? ;
  • Envoyer des agent.e.s sur des missions nécessitant des compétences qu’ils/elles n’ont pas, c’est évidemment les mettre en difficulté.

Pour SUD-CT le travail doit être partagé ! Nous regrettons que la collectivité n’ait pas fait le choix de recruter des personnes en recherche d’emploi, à fortiori en cette période de crise où la précarité et la pauvreté explosent. Il s’agit d’un choix politique, comme le démontre le département d’Ille-et-Vilaine qui a embauché 200 étudiant·es pour travailler dans les EHPAD.

C’est pourquoi SUD CT Brest métropole demande :

  • Que cesse ce "chantage à la solidarité" laissant juger un comportement d’égoïstes pour les agent·es qui refuseraient les redéploiements, alors qu’il existe mille bonnes raisons de les refuser ... ;
  • Qu’aucun agent·e ne soit mis.e en difficulté lors d’un redéploiement.

SUD-CT informe les agent·es de la collectivité que notre Fédération nationale a déposé des préavis de grève « spécial COVID ». Ils sont journaliers, courent sur tout le mois d’avril et concernent tou·tes les agent·es, titulaires ou non titulaires.

Section Brest métropole :

- sud-ct@brest-metropole .fr ou syndicatsudct29@gmail.com

- Téléphone : 06 40 28 85 39

- Twitter : @SUD_CT_Brest

Page Facebook : https://www.facebook.com/Sud-CT-Brest-632310063785309/


Documents joints

SUD CT 29 : Redéploiements : La coupe est (...)

Agenda

<<

2021

 

<<

Mars

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 3 prochains mois