CoTé SUD n°61

vendredi 2 avril 2021
par  Fédération Sud CT

1607 raisons de lutter !

Cela fait un an que nous vivons sous le règne de Covid-19 1er ! Il y a un an, nous comprenions qu’une nouvelle maladie s’abattait sur nous et que ça allait mal se passer. Il y a un an, nous prenions conscience que notre système de santé était fragile. Il est fragile parce que l’hôpital qui en est le socle, a été détruit par des années de coupes budgétaires et de politiques du chiffre où patient·es, agent·es, soignant·es ne sont plus que des éléments statistiques parmi d’autres au service d’un seul objectif : la diminution des coûts (entraînant une dégradation de la qualité de service qui fait le jeu du secteur privé de la santé). Puis il y a eu le chômage, le confinement, la pauvreté de masse, les jeunes et les étudiant·es en détresse. Beaucoup se sont rendu compte qu’ils-elles n’étaient pas en sécurité… sociale !

Le gouvernement n’a entendu que le mot « sécurité » parce que le Social le gêne. La Sécurité Sociale est pour lui un objet d’un autre temps dont les objectifs ne sont pas compatibles avec les start-ups et le marketing. D’où ses efforts pour la diminuer, la réduire, la détruire, attaquer les droits des chômeurs, des retraité.es, des salarié.es et des fonctionnaires. Pour faire oublier ses coups bas et les imposer à la population, il modifie les lois de police et de surveillance (nous vous en exposons le contenu dans ce numéro), quitte à mettre en péril notre démocratie.

Depuis un an, le pays, notre monde et nos espoirs sont confinés en attente de jours meilleurs et de vaccins qui tardent à venir faute d’appropriation publique des brevets et des outils de production.

Mais que sera le monde "d’après" s’’il n’y a pas prise de conscience que c’est le capitalisme qui fait sortir le virus du bois en "même temps" qu’il
rase les forêts ? Que c’est le même qui laisse mourir les gens quand il ferme 68 000 lits d’hôpital en 15 ans et qui appauvrit la population ? Si les mêmes politiques continuent voire accélèrent pour nous faire payer l’addition, les relations vont se durcir avec les décideur·es, les élu·es et les patron·nes. D’où l’urgente nécessité de résister à la destruction de l’environnement et de notre cadre de vie, à la dégradation de la démocratie et de nos conditions de travail, de résister à la remise en cause de nos retraites, au relâchement des politiques publiques d’hygiène et de sécurité au travail, aux discriminations et aux harcèlements, à l’augmentation de notre temps de travail…

Il y a urgence à être syndiqué et à syndiquer nos collègues pour lutter pour des salaires décents, pour le maintien de nos emplois présents et à venir, pour réduire le temps de travail…

IL Y A 1607 RAISONS DE LUTTER ! ET UN SYNDICAT POUR CELA : SUD CT !


Documents joints

CoTé SUD n°61

Agenda

<<

2021

 

<<

Décembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
293012345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112
Aucun évènement à venir les 3 prochains mois